• 01HP MMM Europe
  • 02HP MMM Europe
  • 03HP MMM Europe

La délégation Europe du MMM International participe aux débats et aux projets des institutions européennes dans les domaines qui concernent les mères, les enfants, les familles. Il vous tient au courant des dossiers en cours et prend position. Il est le relai des associations membres et partenaires et fait entendre la voix des mères auprès des instances de l'Union Européenne.

Prises de positions de la Délegation Europe au nom du MMM

2010/11 - Le système de retraite en Europe

Ce document (téléchargeable ici) présente la position du MMM Europe concernant les retraites en Europe.

Mouvement Mondial des Mères (MMM)
Make Mothers Matter Policy Position: Vers un système de Retraites adéquat Novembre 2010 (téléchargeable ici)

Le Mouvement Mondial des Mères (MMM), crée à Paris en 1947, est une ONG internationale, apolitique et non confessionnelle. Il représente des mères et leurs familles auprès des institutions nationales et internationales et jouit du statut consultatif général auprès des Nations Unies. Il sensibilise également les décideurs politiques et l’opinion publique au rôle essentiel des mères pour promouvoir la paix et contribuer au progrès social, économique et culturel. La délégation européenne du MMM (MMM Europe) a pour mission de faire entendre la voix des mères auprès des institutions et des décideurs politiques de l’Union Européenne et de sensibiliser l’opinion publique a l’impact des mères sur le développement social, économique et culturel de leur pays.

A l’automne 2010, la Commission européenne a lancé une consultation ouverte lors de la publication de son Livre Vert : Vers des systèmes de retraite adéquats, viables et sûrs en Europe (COM (2010) 365 final). Ci-après les réponses du Mouvement Mondial des Mères Europe à certaines questions spécifiques figurant des cette consultation.

Question 3. Comment parvenir à relever lâge effectif de départ à la retraite et comment laugmentation de lâge ouvrant droit aux prestations de retraite pourrait-elle y contribuer? Faut-il introduire dans les systèmes de retraite des mécanismes dajustement automatique à lévolution démographique en vue déquilibrer le temps passé au travail et le temps passé à la retraite? ; rôle lUE pourrait-elle jouer à cet égard?

Les mécanismes d’ajustement à l’évolution démographique ne devraient pas seulement équilibrer le temps au travail et le temps à la retraite, mais s’inscrire dans une vision plus large de la société et prendre en compte la solidarité entre générations Comme l’indique le livre vert p. 11 par. 3, il importe de réduire les « disparités de salaires et les inégalités sur le marché du travail entre les femmes et les hommes », qui font croître le risque de pauvreté pour les femmes. Celui-ci est en partie causée par les différents types d’interruptions ou de variation de carrière spécifiques aux femmes comme le congé de maternité, ou plus fréquentes chez les femmes, comme les congés parentaux ou pour prendre soin d’un enfant malade ou handicapé, ou d’un parent âgé, ou encore le travail à temps partiel, fréquemment choisi pour les mêmes raisons.

Ces situations provoquent une réduction non seulement du salaire, mais aussi des cotisations de retraite, entraînant ainsi un double risque de pauvreté pour la femme âgée. La tranche de femmes de 35 à 45 ans est spécialement sujette à ces variations de carrière, car sur elle repose souvent au même moment la responsabilité et des enfants et des parents âgés.

Les femmes qui ont choisi d’avoir  un, deux ou davantage d’enfants, contribuent à léquilibre démographiquedes générations suivantes, mais encourent dautant plus de risques de pauvreté ; celles qui prennent en charge un parent âgé économisent à la société la prise en charge en institution, qui coûte beaucoup plus cher. Leur contribution à la société devrait être reconnue sous différentes forme de redistribution :

  • une retraite qui ne soit pas liée aux seuls revenus du travail, l’inclusion des différentes sortes de congés (de maternité, parentaux, pour la prise en charge d’un enfant ou d’un parent handicapé ou malade, etc.) dans les cotisations de retraite, et faire de même pour le  travail à temps partiel, au moins dans une certaine proportion;
  • compléter au moins en partie, par des mécanismes de redistribution, les prestations de retraite des femmes qui ont élevé deux enfants ou plus, ou de celles qui ont reçu, pour un travail égal, un salaire inférieur à celui des hommes.

L’Union européenne pourrait recenser les meilleures pratiques dans les différents Etats membres en termes de synergies/solidarité intergénérationnelle d’une part, mécanismes de redistribution et de compensations d’autre part, et chiffrer –autant que faire se peut –les coût de ces valeurs ajoutées.

Question 4 :  Comment la stratégie «Europe 2020» pourrait-elle être utilisée pour promouvoir lallongement de la vie active ainsi que ses avantages pour les entreprises et lutter contre la discrimination liée à lâge sur le marché du travail?

Redistribution du temps passé sur le marché du travail en prenant en compte les cycles de vie d’une femme: âge de la maternité et espérance de vie supérieure à celle des hommes. Dans certains pays membres les femmes ont droit à la pension à un âge inférieur à celui des hommes. Décaller cet avantage et le déplaçant en début de carrière pendant la période de maternité et d’éducation des enfants.

Question 7 :  LUnion devrait-elle se pencher à nouveau sur la question des transferts ou des normes minimales en matière dacquisition et de maintien de tous les types de droits à  pension ainsi quun service de suivi de lévolution de ces droits constitueraient-ils une meilleure solution?

Le rôle joué par les familles, les mères en particulier dans l’évolution démographique est capital. L’Intervention  des Etats plutôt que des employeurs dans les compensations liées à la naissance et l’éducation des enfants afin de réduire le risque de discrimination à l’emploi des mères et d’augmenter la flexibilité du marché du travail. L’augmentation du nombre d’enfants étant une condition sine qua non pour la survie économique des sociétés européennes en particulier en matière de paiement de pensions il est normal que cela soit pris en charge par l’ensemble de la société qui investit de manière solidaire dans le futur capital humain.

Question 9.Comment la réglementation européenne ou un code de bonnes pratiques pourraient-ils aider les États membres à aboutir à un meilleur équilibre entre les risques, la sécurité et laccessibilité financière pour les épargnants et pour les institutions de retraite?

Un code de bonnes pratiques devrait encourager la tendance actuelle vers des systèmes plus flexibles que le régime de retraite par capitalisation, et faire prendre en compte les situations personnelles qui ont entraîné une diminution des cotisations –comme c’est le cas des femmes qui ont pris des congés de maternité, parentaux etc. –en les compensant soit par un complément apporté aux cotisations réduites soit par une augmentation des prestations de retraite.

Question 14 :Le cadre de coordination stratégique au niveau de lUE devrait-il être renforcé? Si oui, quels éléments devraient être renforcés pour améliorer la conception et lapplication de la politique des retraites selon une approche intégrée? La création dune plateforme de suivi intégré de lensemble des aspects de la politique des retraites constituerait-elle un élément de la solution?

Le cadre de coordination stratégique au niveau de l’UE devrait en tout état de cause être renforcé. Parmi les éléments essentiels à prendre en compte, il y a lieu de veiller à : Ÿ 

  • Ne pas aggraver la situation d’inégalité de  rémunération dans laquelle les femmes se trouvent et en particulier les  mères en liant la pension seulement aux revenus du travail (concept de  redistribution)  
  • Inclure les congés de maternité, paternités et  parentaux dans les cotisation de pension. 
  • Inclure les arrêts de travail d’un parent pour  l’éducation  des enfants dans les cotisations de pension, dans  certaines normes (nombre d’enfants/ handicap).

 

 

Contact details :

MMM Europe -  European delegation of Mouvement Mondial des Mères
Make Mothers Matter
Avenue Nestor Plissart 8 B-1040 Brussels –BELGIUM
+32 2 734 28 37
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." class="mailto">
http://www.mmmeurope.org

Login Form-fr

Espace privé

Back to Top