• 01HP MMM Europe
  • 02HP MMM Europe
  • 03HP MMM Europe

Nos Projets

2015/05/16 Journée européenne contre l’obesité: Des stratégies ciblées sont nécessaires pour prévenir l'obésité chez les femmes en âge de procréer

Selon les experts de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), la prévalence de l'obésité dans certains pays de l'UE devrait augmenter dans des "proportions énormes" à l’horizon 2030. Alors que le 16 mai, nous célébrons la Journée européenne contre l'obésité, il est plus important que jamais d’élaborer d'urgence des stratégies ciblées pour prévenir l'obésité chez les filles et les femmes en âge de procréer.

Cela a été conclu par un projet européen de recherche sur l'obésité en raison des conséquences négatives durables de l'obésité maternelle pour les mères et leurs enfants. De ce fait, "les décideurs doivent élaborer des lignes directrices pour l'alimentation pendant la grossesse, et le soutien de la santé mentale pour les femmes enceintes doit être amélioré"  explique le Dr Patricia Iozzo de l'Institut de Physiologie Clinique, Conseil national de recherches, Pise, Italie. L'environnement de l'utérus, et en particulier l'alimentation maternelle peut interagir avec l'ADN de l'enfant pendant son développement par des soi-disant modifications épigénétiques, qui altèrent la fonction des gènes. Toutes les personnes ont des modifications épigénétiques qui influeront sur leur état de santé tout au long de leur vie.
 
The Developmenal ORigins of healthy and unhealthy AgeiNg: le rôle de l'obésité maternelle (DORIAN) était un consortium dirigé par le Dr Patricia Iozzo avec 10 partenaires dans 6 pays financé par le 7eme Programme-cadre de recherche de la Commission européenne. Récemment, il a publié les résultats recueillis de son programme de recherche de 3 ans et a été divisé en différents projets en tenant compte des spécificités liées à cette question.
Une preuve importante de concept provenait d'une étude avec plus de 13 000 sujets qui avaient été suivis dès la naissance (dans les années 1930- 1940) jusqu'à l'âge actuel de 60-70 ans. Dirigée par le professeur Johan Eriksson à Helsinki (Université d'Helsinki et Centre de recherche Folkhälsan) les résultats ont montré que la probabilité de développer des maladies cardio-vasculaires et cérébraux-vasculaires ou le diabète de type 2 à l'âge adulte, était plus élevée chez les personnes nées de mères qui avaient une surcharge pondérale en fin de grossesse.
Le projet vise à générer une meilleure compréhension des mécanismes fondamentaux du développement de la petite enfance et le vieillissement, dans le but d'améliorer la santé et la qualité de la vie au cours de la vie entière. En particulier, le Consortium DORIAN a étudié et analysé les impacts de l'obésité maternelle sur le processus de vieillissement et ses effets sur les enfants tout au long de leur vie.

Pour plus d’information http://www.dorian-fp7.eu

Login Form-fr

Espace privé

Back to Top